Qu’est-ce que le MJS ?

Le Mouvement des Jeunes Socialistes est une organisation politique de jeunesse et d’éducation populaire. Autonomes du Parti Socialiste, présents partout en France et sur tous les fronts, nous construisons nos propositions et définissons nos actions.

Le MJS est le mouvement de tous les jeunes qui souhaitent construire un autre avenir à gauche. Réduction du temps de travail, mariage pour les couples homosexuels, droit de vote des étrangers, allocation d’autonomie, licence globale, VIe République, révolution fiscale et écologique toutes ces propositions nous avons participé à les construire. À nous de définir les nouveaux droits du XXIe siècle !

D’autres combats dans la société et dans la gauche sont encore devant nous.

 

Militer au MJS :

Pour adhérer au Mouvement des Jeunes Socialistes, il faut avoir entre 15 et 29 ans. Nous sommes l’une des rares organisations de jeunesse où le terme jeune veut bien dire quelque chose (d’autres mouvements de “jeunesse” accueillent des “jeunes” de 45 ans).

Aujourd’hui, le MJS rassemble plus de 6000 adhérents répartis sur la quasi totalité du territoire (94 fédérations en métropole et une à La Réunion). Notre mouvement est donc loin d’être essentiellement parisien puisque 80% des adhérents habitent en province. Nous pouvons nous enorgueillir de compter plus d’adhérents au MJS que dans certains partis représentés à l’Assemblée, de même que d’être considérés comme la première organisation de jeunesse représentative de toute la jeunesse.

En effet, la composition du MJS est à l’image des jeunes en France : une forte majorité de jeunes scolarisés, mais la part relative des lycéens, des salariés et des chômeurs augmente régulièrement chaque année. De même que l’origine sociale des adhérents est de plus en plus diverse, étudiants, jeunes des quartiers, jeunes salariés issus de toutes les régions de France.

Chaque militant est libre de choisir son degré d’investissement au sein du MJS, il peut uniquement participer aux réunions ou choisir en plus de militer activement par la diffusion de tracts, en faisant du porte-à-porte, en collant des affiches, ou via les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *