M. le Maire, M. Eric Piolle,

Nous faisons le choix de vous écrire aujourd’hui ces quelques lignes quant à l’accueil des migrants qui fait l’actualité. Si le phénomène migratoire n’est pas récent, les conflits qui agitent aujourd’hui le monde obligent de nombreuses familles à quitter leur terre natale à la recherche de paix et de stabilité, parfois au péril de leur vie.

Depuis janvier 2015, plus de 2 000 personnes ont trouvé la mort aux portes de l’Europe. Nous assistons à un spectacle dramatique face auquel nous ne pouvons rester immobiles. Les Jeunes Socialistes de l’Isère avaient le 9 mai dernier tiré la sonnette d’alarme avec une action rue Félix Poulat, incarnant les tragiques morts des naufragés, montrant déjà l’urgence de la situation. Récemment, avec la mort des 71 personnes dans un camion en Autriche et la parution de la photo du décès du petit Aylan, une réponse collective à ces tragédies semble prendre corps.

De cet élan, de nombreuses villes, à l’appel de l’Association des Maires de France, ont fait le choix d’accueillir les migrants. Il est de notre devoir de réagir collectivement et c’est pourquoi nous vous appelons à prendre des mesures en ce sens pour répondre à l’urgence de la situation.

Grenoble, capitale des Alpes, terre d’immigration, doit prendre exemple sur Lille, Strasbourg ou encore récemment, Clermont-Ferrand qui a décidé d’accueillir quelque 200 familles déplacées. Appuyons-nous sur l’entente franco-italienne et sur le remarquable tissu associatif grenoblois pour venir en aide à ces populations.

L’idéal humaniste et internationaliste qui nous anime doit être le moteur de cette démarche. Pour continuer à faire de la France patrie des droits de l’Homme, la Gauche doit collectivement être à la hauteur et en symbiose avec ses valeurs.

Nous espérons, M. le Maire, recevoir une réponse favorable à notre requête, qui porte en elle l’espoir de l’Humanité.

Avec nos salutations les plus respectueuses,

Les Jeunes Socialistes de l’Isère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *