Dans le cadre de la Journée de l’Europe, qui a eu lieu le samedi 9 mai dernier, les Jeunes Socialistes de l’Isère ont mené une action « coup de poing«  pour interpeller les grenoblois mais plus largement les citoyens et autorités sur les nombreux naufrages de migrants qui se passent, depuis quelques années maintenant, dans la mer Méditerranée. Depuis seulement janvier 2015, ce sont déjà 2 000 personnes qui sont mortes noyées.
A l’instar de la branche britannique d’Amnesty Internationale qui a organisée le 22 avril dernier une opération de soutien aux migrants sur la côte de Brighton (Royaume-Uni) baptisée « Don’t let them drown » (« Ne les laissez pas se noyer ») et où des centaines de sacs en forme de silhouettes humaines ont été déposés sur la plage pour représenter des migrants morts, des camarades ce sont allongés  dans des  sacs poubelles, sur la place Félix Poulat de Grenoble, pour matérialiser les migrants dans des sacs mortuaires.
Cette action a beaucoup interpellé et intrigué les passants avec qui, d’ailleurs, nous avons pu échanger sur la situation des migrants en Méditerranée et aussi leur parler de notre campagne sur les préjugés liés à l’immigration.
Pour que la mer Méditerranée ne devienne pas un cimetière à ciel ouvert, pour que les migrants ne prennent plus de risque à voyager dans des « bateaux pourris » pour reprendre la récente expression du président de la République, M. François Hollande, il est plus qu’urgent qu’il y ait une réelle politique européenne pour lutter contre cette  situation préoccupante.

Depuis le 1er novembre 2014, une opération navale aux frontières de l’Europe, appelée « Triton » et à laquelle participe 8 pays de l’Union européenne dont la France, a été confiée à Frontex, l’agence européenne semi-privée de surveillance des frontières.  Ce n’est pas suffisant et la logique n’est pas la bonne : il s’agit d’une politique de refoulement aux frontières avec des méthodes paramilitaires. Nous souhaitons la création d’un dispositif type Mare Nostrum, le dispositif italien mené de 2013 à 2014, mais cette fois à l’échelle européenne. Il faut intégrer une dimension humaine à cette crise majeure, rapatrier les migrants en Europe et condamner les passeurs.

Si vous souhaitez en savoir plus, voilà l’ensemble des revendications des Jeunes Socialistes : http://www.jeunes-socialistes.fr/2015/05/14651/

Vous pouvez retrouvez ici le passage sur France 3 Alpes à propos de notre action à 3 min 36 : http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/emissions/jt-1920-alpes

Youssouf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *