La ville, colonne vertébrale du monde culturel, associatif et sportif

1.      Réadapter les horaires d’ouverture des lieux culturels

Aujourd’hui, les horaires d’ouverture des lieux tels que les bibliothèques municipales, les Maisons des jeunes et de la culture (MJC) ne sont pas adaptés. Ces lieux doivent être à l’intention de tous, et ne doivent pas être réservés à certaines classes d’âge ou catégories de population. Nous proposons la généralisation de l’ouverture de ces lieux le samedi et l’adaptation des horaires en semaine afin que tous puissent avoir accès à l’offre culturel de la ville.

 

2.    Permettre l’utilisation des lieux de pratiques culturelles en dehors des heures d’ouverture

La pratique culturelle ne doit pas s’arrêter à la fermeture des lieux d’activité. Aujourd’hui, trop de jeunes ne disposent pas de lieux adaptés pour pratiquer la musique, la danse, le théâtre, ou toute autre activité ne nécessitant pas un encadrement.

En effet, ils sont souvent cantonnés à répéter dans leur garage, ou à pratiquer la danse dans des lieux inadaptés. Or, de nombreux locaux restent inutilisés le week-end ainsi que les soirs de la semaine.

Nous demandons la mise à disposition des locaux existants hors des horaires d’ouverture tels que les écoles de musique, de danse, ou encore de MJC afin que tout jeune en faisant la demande puisse pratiquer dans de bonnes conditions. C’est en faisant confiance à ces jeunes que nous ferons émerger des talents dans notre municipalité.

 

3.     Mettre en place une Maison des Associations dans chacune des villes du département

Afin de favoriser le développent du tissu associatif, il est nécessaire que l’ensemble des associations puissent bénéficier d’un lieu leur permettant d’exercer leur activité dans de bonnes conditions.

Nous proposons la mise en place de Maisons des Associations dans les villes du département, c’est à dire d’un lieu spécifique dont pourront bénéficier les différentes associations présentes sur la municipalités sous la forme de prêt de salle et de matériel.

Cette Maison des Associations doit être un lieu d’échange et de coopération entre les associations ayant les mêmes champs d’intervention ainsi qu’entre les divers projets qu’elles proposent.

Ainsi, nous encourageons les villes disposant déjà d’un tel dispositif à favoriser la coopération entre les pratiques associatives par le biais de la création de pépinières et que ces MDA soient de véritables lieux de vie.

 

4.    Lancer le Pass’sport

La création d’un pass’sport permettra à chaque habitant de la commune, en particulier les enfants, de connaître tous les sports proposés par les associations de son intercommunalité et de les pratiquer pour deux séances. Chaque sport essayé par un jeune est validé sur son pass’sport attribué préalablement. Cette mesure incitera les habitants à suivre l’activité sportive de leur choix sans devoir payer une adhésion à l’année.

 

5.    Mettre en place des kiosques pour les activités artistiques

La mise à disposition des petites scènes ou kiosques en plein air permettra  à chaque groupe ou artiste amateur de brancher son instrument pour se distraire ou pour répéter. Ces lieux publics seront des tremplins pour la reconnaissance de nos talents. Ce dispositif favorisera l’animation ouverte et improvisée de notre ville et créera un cadre propice au développement du lien social.

 

 6.    Créer un pass’culture 18/25 ans permettant d’accéder aux lieux culturels (musées, salles de concerts…) dans l’ensemble des intercommunalités

      Les jeunes d’aujourd’hui mettent plus longtemps à s’insérer dans la vie professionnelle et à accéder à un revenu stable. Il est nécessaire de s’adapter à cette réalité, et de lutter contre les inégalités en matière d’accès à la culture, en délivrant un pass’culture nominatif à chaque jeune entre 18 et 25 ans habitant dans chaque intercommunalité.

Ce pass gratuit permettra d’avoir un accès à prix préférentiel tout au long de l’année à des places de cinéma, concerts, pièces de théâtre ou expositions dans toutes les structures culturelles de la communauté d’agglomération, et de disposer d’un budget pour acheter livres et musiques dans les boutiques partenaires ou sur des plateformes internet.

Afin d’inciter chacun à franchir le pas de la sortie culturelle, des sorties de groupe devront être proposées régulièrement. Un répertoire de l’ensemble des établissements culturels de  chaque intercommunalité devra être disponible dans les établissement publics et lieux culturels. Un agenda d’un maximum de manifestations culturelles, y compris amateurs, devra être tenu régulièrement à jour sur un site dédié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *