Le samedi 22 juin 2013 les militants et citoyens de Grenoble se sont retrouvés autour d’un déjeuner dans le parc Paul Mistral.  Pierrick Desplanques a présenté la caravane des quartiers, initiative des jeunes socialistes Isérois pour promouvoir partout dans le département l’encadrement des salaires, la hausse du SMIC, le droit aux vacances pour tous et la lutte contre l’homophobie.  Les Jeunes Socialistes sont toujours sur le terrain pour présenter leur programme afin de sortir de la crise et lutter contre la reproduction sociale, pousser le gouvernement à agir et à accélérer le pas des réformes attendues par les français. L’après-midi s’est conclue par une rencontre entre les Jeunes Socialistes et Jérôme Safar, Premier adjoint à la Ville de Grenoble, pour échanger autour de la politique de la ville.

Dimanche le MJS Isère avait décidé de militer au bord du lac de Charavines les campagnes « démasquons le front national » et « encadrons les salaires ». Dans la campagne encadrons les salaires les jeunes socialistes appellent notamment le gouvernement à agir par la loi pour encadrer les salaires sur une échelle de 1 à 20 dans les entreprises privées, comme il le fait déjà depuis 1 an dans les entreprises publiques, une mesure de justice sociale contre les abus des grands patrons qui n’hésitent pas à augmenter leurs salaires en pleine crise. C’est à pédalo que les jeunes socialistes ont démasqué le front national pour ensuite déposer sur toutes les voitures des parkings la campagne encadrons les salaires.

Lundi la caravane du MJS Isère a continué son trajet vers le Nord du département en commençant la semaine à Villefontaine. Après un échange avec Joëlle Hullier, députée de la 10ème circonscription, sur son vécu de député, les militants ont été en porte à porte en centre ville. Ce fut l’occasion de porter la campagne des « vacances pour tous » du MJS ainsi que le bilan d’un an de gauche à l’Assemblée Nationale. La journée fut conclue par le lancement de campagne de Frédéric Hugon en vue des municipales à Villefontaine, en rappelant l’impasse dans laquelle est cette commune depuis bien trop longtemps.

Mardi le MJS était à Bourgoin-Jallieu, la journée a commencé par une diffusion de tracts dans le centre-ville sur l’encadrement des salaires dont l’objectif est de dénoncer les écarts de salaires exacerbés entre patrons et employés. L’après-midi nous avons poursuivi notre action dans le quartier de Champ-Fleuri avec un porte à porte sur le thème du droit aux vacances, qui a donné lieu à de nombreuses rencontres auprès de familles concernées par cette inégalité, qui ne peuvent pour des raisons financières s’offrir de vacances ou du moins en offrir à leur enfants comme c’est le cas pour 3 millions d’enfants chaque année. Durant cette journée nous avons pu ouvrir de nombreuses portes et lancer de nombreuses discussions pour faire entendre les arguments soutenus par les jeunes socialistes.

Mercredi nous avions décidé de nous rendre sur Crémieu, haut fief de l’UMP, pour tracter sur le marché la campagne concernant l’encadrement des salaires. Nous avons fait quelques rencontres intéressantes dont celle avec trois personnes. Avec l’une d’entre elle nous avons pu avoir un débat très animé sur le gouvernement. Nous avons aussi discuté avec un syndicaliste déçu par le gouvernement malgré son attachement à la gauche. Pour finir la journée convivialement un barbecue était prévu en présence de quelques membres de la section, dont Pierre Oudot, de Bourgoin-Jallieu mais aussi du groupe Nord Isère du MJS dans le local de la section.

Après trois jours dans le nord-Isère, la journée de jeudi était consacrée au sud Grésivaudan. C’est donc vers 11h que nous nous sommes retrouvés sur le marché de l’Abbaye aux cotés d’Olivier Véran député de la 1ère circonscription de l’Isère afin d’y rencontrer les habitants du quartier, échanger avec eux et les informer des avancées menées grâce au gouvernement. Vers 12h30, rejoint par des camarades du parti socialiste, nous avons pic-niqué dans le parc des Ecoutoux près de Saint Nazaire les Eymes, moment convivial pendant lequel nous avons débattu,mais aussi appris beaucoup sur le sud Grésivaudan. Cette journée s’est enfin soldée par un autre grand moment convivial,un grand barbecue sur les rives du Lac de la Terrasse au cotés des militants de Crolles et de Pontcharra.

Aurélien D., Maxime G., Romain A., Delphine D., Maeva G., Soukaïna L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *